Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1332 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Un tireur d’élite géorgien a nommé les noms des personnes impliquées dans les meurtres sur le Maïdan

 

13 Février 2018

13 février 2018

Photo: image fixe de la vidéo

Texte: Olga Nikitina

https://vz.ru/news/2018/2/13/908013.html

 

Marianne nous envoie cette traduction, il est peu probable que nous aurons connaissance en occident sur qui étaient « les tireurs » du maIdan et qui a provoqué le coup d’Etat en Ukraine au nom de « la liberté » chère aux révolutions de couleur

 

(note de danielle Bleitrach, tradution de Marianne Dunlop pour histoire et société)


Le témoignage du tireur d’élite géorgien Alexandre Revazishvili, présent au Maïdan en février 2014, fait référence à ceux qui ont participé personnellement à l’assassinat de personnes lors des manifestations.

 

« [L’actuel chef du Comité de la Verkhovna Rada sur la sécurité nationale et de la défense Sergei] Pachinsky a tiré avec son fusil automatique de courtes rafales. [leDéputé de la Verkhovna Rada Vladimir] Parasyuk junior – de sa carabine « Saiga », son père – de la carabine SCS », – a déclaré Revazishvilidans un témoignage à son avocat, rapporte RIA Novosti.

 

Il est rapporté que, avec ces déclarations, le tireur d’élite géorgien est prêt à parler devant la justice ukrainienne.

 

Selonl’ancien militaire géorgien Koba Nergadze, c’est le conseiller de l’ex président géorgien Mikheïl Saakachvili, Mamuk Mamulashvili, désormais à la tête de la Légion géorgiennequi combat aux côtés des forces de sécurité ukrainiennes, qui l’avait invité avec  d’autres tireurs d’élite en Ukraine. Nergadze a déclaré que son groupe avait reçu 10 000 dollars, et 50 000 supplémentaires étaient promis après leur retour d’opération.

 

À la mi-décembre, les avocats de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch ont présenté des preuves de la présence de mercenaires géorgiens lors de la session du tribunal de Kiev sur l’accusation de haute trahison lors des événements de Maydan en 2014.

 

Avant cela, l’avocat des ex-employés du « Berkout » Alexander Goroshinsky a raconté les détails de la fusillade au Maïdan en février 2014. Selon lui, les mercenaires étaient divisés en groupes de 10 personnes et tiraient sans discrimination, tant sur les manifestants que sur les forces de sécurité. Il a ajouté que pour l’exécution de la mission, les mercenaires se sont vu promettre une récompense monétaire de 5 000 dollars.

 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.