Pourquoi ceux qui luttent en Ouganda sont-ils des admirateurs de Chuck Norris?

Pourquoi ceux qui luttent en Ouganda sont-ils des admirateurs de Chuck Norris?

 

16 Janvier 2016
 

L’exemple de cette secte criminelle est intéressante parce qu’elle pousse jusqu’à la caricature le mélange entre religion apocalyptique ‘ici des chrétiens) avec l’imaginaire occidental hollywoodien et la séquestration des enfants… Nous ne sommes pas si éloignés que l’on croit de phénoimènes de nos sociétés où l’on voit d’étranges djiahadistes franco belges gorgés de cannabis, se prenant pour des héros de bande dessinée. S’agit-il de religion ou alors dans sa formle la plus primaire d’un monde vide… Pasolini a écrit des choses là-dessus, le fascisme dénué de transcendance héroïque réduit à l’alliance de toujours entre le capital et la voyoucratie… magnifié par le consumérisme des crétins et l’absence d’idée de progrès pour les êtres humains.

(Note de Danielle Bleitrach),

 

https://actualidad.rt.com/sociedad/196932-luchar-admiradores-chuck-norris-uganda

 

Un grupo de militares ugandeses buscan en la jungla a los combatientes del Ejército de Resistencia del Señor el 24 de junio de 2014

Un grupo de militares ugandeses buscan en la jungla a los combatientes del Ejército de Resistencia del Señor el 24 de junio de 2014 / AFP / Michelle Siblioni
 

Le Boko Haram chrétien combine un endoctrinement pseudoreligieux avec l’enseignement de techniques de combat et de survie dans la savane.

 

L’Armée de Résistance du Lord (LRA, selon ses sigles en anglais), considérée par la presse internationale comme « l’une des horreurs du continent noir », est vue par certains comme une secte destructive et par les autres comme une guérilla qui cherche à créer une théocratie chrétienne en Ouganda.

 

Dès le 2005, la Cour Pénale Internationale réclame la capture de son leader,  Joseph Kony, et de ses compagnons de lutte, en leur imputant des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, de massacres, de violations et les séquestrations d’enfants, qui se comptent par dizaines de milliers, pour renforcer ses rangs.

 

Cette guérilla fondée en 1987 est responsable de 100.000 morts et du déplacement d’environ 2 millions de personnes. De fait, l’organisation est comparable aux islamistes nigerians , Boko Haram qui eux aussi séquestrent les enfants.

 

Avec le temps l’aspect spirituel de l’insurrection s’est  cristallisé dans une méthodologie bien affinée d’entraînement de soldats qui combine l’endoctrinement pseudoreligieux avec l’enseignement de techniques de combats et les techniques de survie dans la savane.

 

En plus des prières quotidiennes dans un groupe, durant beaucoup de temps l’une des méthodes, pour maintenir, l’esprit combatif dans le LRA a consisté à voir des films américains d’action des années 80, particulièrement celles dont le héros était le ranger  Chuck Norris.

 

L’acteur est si populaire dans l’armée de Kony, que durant  des années il a été le Commandant des Etats-Unis ‘Afrique Etats-Unis. Norris a été utilisé pour produire un discours à la radio  qui commandait aux membres du LRA de deposer les armes et e rentrer chez eux.


Pável Kuzmenko, expert ans l’est de l’Afrique, croit que depuis ses débuts le LRA est une organisation opportuniste au service des ambitions personnelles de son dirigeant  Joseph Kony et de son entourage, en utilisant  le mécontentement contre le  gouvernement de l’etnie acholi, qui habite le nord du pays.

 

Kony a réussi à attirer à une partie de la guerilla UPDA et des  ex-membres  du Mouvement battu du Saint-Esprit (MES).Ce ernier avait été dirigé par  Alice Auma , un mdium autoproclamé un médium qui annonçait que  le paradis arriverait en Ouganda si les acholi observaient les commandements bibliques et que leur  armée soumettrait la capitale.

 

« Kony a rapidement détecté l’opportunité de sa vie dans l’échec du MES. Il s’est mis à chercher les excombattants du mouvement dispersés dans les  villages, en leur expliquant la cause de son échec – les péchés de certains des membres – et en suggérant de  tout recommencer depuis le début, en suivant la volonté des esprits qui habitaient en lui »,  écrit Kuzmenko dans son article dans le site Slon.

depuis lors Kony, il y a presque trente ans  Kony  habilement en réajustant les différents commandements à l’intérieur de l’organe de direction, dénommé l’Autel de Contrôle, a su empecher toutes les divisions dans les rangs du LRA Il assure qu’il continue d’écouter « des voix » et « les messages » qu’il transmet  à ses subordonnés.