Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1807 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Parti communiste de Grèce : Un message de contre-attaque avec la proposition de KKE pour le pouvoir

 

par  communistes

Enregistrer au format PDF

 

Deux mondes différents" se sont trouvés, se trouvent et se trouveront en conflit contant et permanent. D’un côté le monde du travail, qui avec ses mains et son esprit produit chaque chose et de l’autre côté le monde des exploiteurs, une poignée de parasites qui exploitent le travail, font transpirer, peiner, et tourmentent des millions de personnes. Cette contradiction est exprimée aujourd’hui et se déroule à travers l’histoire. Cela a été souligné par D. Koutsoumpas, le Secrétaire général du CC du Parti communiste de Grèce (KKE), dans son discours au 41 ème Festival de la jeunesse communiste (KNE-Odigitis).

 

Au début de son discours, D. Koutsoumpas, s’est référé à l’attaque à la bombe d’Ankara qui a été suivie de plusieurs morts. Il a exprimé la solidarité du KKE avec la classe ouvrière et le peuple de Turquie.

 

Il a souligné qua la seule chose nouvelle et réaliste de nos jours est la prise du pouvoir par le peuple. Il a ensuite fait référence au profond déclin du capitalisme, qui se reflète aussi dans le système politique bourgeois et les partis qui le défendent et il a souligné le mécontentement justifié et l’indignation de milliers de jeunes qui peuvent être utilisés dans la lutte contre le système d’exploitation. Ils obtiendront un dynamisme s’ils joignent leurs forces avec le KKE et s’il est transformé en un mouvement de lutte de classe.

 

Au sujet du gouvernement SYRIZA-ANEL, il a dit qu’il poursuit où il s’était arrêté avant les élections, en envoyant la lourde et insupportable loi du 3 ème Mémorandum aux familles populaires.

 

Il a ajouté que la Grèce décrite par le Premier Ministre dans ses déclarations programmatiques est une Grèce capitaliste qui "à travers l’achèvement de l’application des accords au terme de la quatrième année (ce qui a été promis par le gouvernement) sera plongée dans une nouvelle crise sur les bases d’une situation qui est très répandue dans la zone euro et dans les autres puissantes économies au niveau international. " Ou " on passerait à une phase de reprise qui sera encore une fois bénéfique aux monopoles, favorisée par les ruines des droits des ouvriers, un développement qui ne redonnera pas aux armées de chômeurs leur travail, avec les salaires qu’ils avaient." Il a dit "Cette nouvelle Grèce de SYRIZA est la Grèce de l’Oligarchie".

 

Le SG du CC du KKE a lancé, du 41 ème Festival, un appel pour une vaste unité populaire et une alliance parmi les travailleurs, en soulignant que "par cette voie pour renverser le système, les personnes peuvent aujourd’hui, en dépit de pour qui ils ont voté aux élections, réagir et empêcher le pire et lutter pour des mesures soulageant et améliorant leurs vies."

 

Il a ajouté qu’à travers la dynamique du processus et des ré-alignements dans le mouvement ouvrier populaire, les semences de cette alliance populaire sont créées, par les forces du PAME qui rassemblent les syndicats orientés sur une base de classe, PASEVE (le rassemblement des travailleurs indépendants), PASY ( le rassemblement des paysans pauvres), MAS (le rassemblement des étudiants), OGE (les femmes des couches populaires). Puis il a ajouté 

:

"Le KKE participe à l’Alliance populaire, qui est une alliance sociale avec le pouvoir populaire des ouvriers comme sa perspective politique, au travers de ses adhérents et de ses cadres qui sont actifs dans les rangs et les organes de la lutte." Il a souligné que l’Alliance a une direction anticapitaliste-antimonopoliste et est formée sur les bases du critère de classe et non pas avec des labels idéologiques-politiques qui sont utilisés par les autres forces politiques sous la forme de "Droite-Gauche","Gauche-Droite", "Front Mémorandum-antimémorandum", "Gauche", "Droite Populiste", "Extrême-Droite", forces en faveur de Merkel et forces anti-Merkel" qui divisent simplement et faussement les ouvriers, les paysans, les travailleurs indépendants, la jeunesse."

 

En réponse à une question qui est souvent posée aux communistes "Où a été appliquée l’Alternative proposée par KKE", il a défendu la construction socialiste du 20 ème siècle, en soulignant qu’elle a solutionné les principaux problèmes de la classe ouvrière et du peuple, ceux que le capitalisme n’a pas pu résoudre au cours de la plus grande partie des 400 années où il a été dominant et il a souligné " Et aujourd’hui, , en utilisant l’expérience de la construction du socialisme, nous pouvons dire : La proposition de KKE peut être appliquée, peut être réalisée en Grèce aujourd’hui et cela peut être réellement la nouvelle Grèce".

 

Il a aussi noté que c’est le seul chemin pour empêcher la dangereuse participation du pays dans les plans de l’OTAN, des USA et de l’UE, qui sont contre les intérêts du peuple. Il a sonné l’alarme et souligné le danger dans la vaste région du Moyen-Orient et de la Méditerranée orientale qui est transformée en un "baril de poudre" et avec une plus grande participation de la Grèce à cela, en raison de l’aiguisement de la rivalité et des interventions militaires."

 

Il a critiqué le gouvernement grec pour ses propositions aux USA et à l’OTAN et pour son volontarisme à accepter la demande des USA d’une station de drones en Crête et il a ajouté que "la participation à ces plans servent les intérêts du capital grec afin qu’il puisse acquérir une part dans le partage des marchés, c’est à dire, au vol obtenu contre le peuple."

 

Invoquant les leçons bien connus de l’histoire, D. Koutsoumpas a aussi souligné que "les crises capitalistes et les guerres impérialistes vont ensemble".

 

"C"est pourquoi aujourd’hui le slogan "le peuple et particulièrement la jeunesse ne devraient pas verser le sang pour les intérêts du capital, des exploiteurs", est extrémement important." Le SG du CC a terminé en disant que "le peuple et la jeunesse ont un choix :

 

De mettre fin au système qui généralise inévitablement l’exploitation, les crises et les guerres.

 

De Lutter pour le renversement du capitalisme et la construction d’une nouvelle société socialiste."

 

 

Voir en ligne : sur le site du KKE