Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1100 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Bruxelles-Athènes, 1735km mais...

Publié le 14 Juillet 2015

Mais aussi des rapports de classe

​qui en font une distance

bien, plus grande

 

Athènes 11 juillet la colère des retraités

Athènes 11 juillet la colère des retraités

 

Ce n'est pas parce que les gouvernements, de gré ou de force, doivent s'aligner que les peuples doivent suivre.

 

​Ceux qui seraient prêts, au nom de la parole donné par un pouvoir, à demander au peuple de céder, feraient bien d'y réfléchir à deux fois.

 

L'histoire regorge d'expériences montrant que c'est le peuple en dernier ressort qui a raison.

 

L​es syndicats grecs refusent le nouveau mémorandum imposé à la Grèce. Reste à voir si comme ici sous Valls et Cazeneuve le gouvernement grec s'opposera par la force aux protestations populaires (ce que jusqu'à présent il s'est refusé de faire) ou s'il s’appuiera sur cette vague du refus née du référendum  pour rejeter les ultimatum du Capital.

 

Dans les deux cas, ce sera dur pour le peuple, Mais dans un de ces deux cas il sauvera sadignité en affirmant sa souveraineté et fera reculer les banksters et leurs hommes de mains,, C'est à cela que notre solidarité doit contribuer (y compris pour nous ici regagner la notre).

 

ici le texte à l'appel des Syndicats grecs: (la CES n'aimera pas ? Raison de plus de les Soutenir)

« Le secrétariat exécutif du PAME denonce l’accord anti ouvrier, le 3e memorandum qui a été décidé au troisième sommet de l’Euro.

 

Le parti social démocrate SYRIZA, le parti d’extrème droite ANEL et les conservateurs de Nouvelle Démocratie ainsi que les autres partis politiques bourgeois ont immédiatiement tranformé le NON et le OUI au referendum en la seule reponse possible  » accord avec l’UE à n’importe quel prix ». Un accord = nouveau memorandum qui entraine une nouvelle série de mesures contre le peuple. Des mesures qui s’ajouteront au lois issues du 2e mémorandum précédent.

 

Cet accord impose la destruction de tous les droits restant aux travailleurs, la destruction des prestations sociales, du droit du travail et encore plus d’imôts pour les couches populaires.

 

Le PAME appelle la classe des travailleurs à rejeter ce nouvel accord. Avec sa lutte pour dire NON à ce nouveau et barabre 3e memorandum et ses nouvelles mesures brutales.

 

Nous avons le pouvoir de rejeter ce memorandum, les patrons et les directions des syndicats vendues pour demander immédiatement des mesures pour nous rétablirs, nous les travailleurs dans nos droits » 

 

Communiqué du PAME 13 juillet 2015

 

Canaille le Rouge attend avec curiosité les dénonciations de ceux qui au nom de leur solidarité avec Tsipras appellent à la lutte à Athènes contre la loi de fer de l'UE alors qu'ils stigmatisent la faiblesse des réactions syndicales devant les lois Macron votées par le parlement qui applique les mêmes mesures en France.

 

Rédigé par Canaille Lerouge