Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 804 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Grèce ou quand mes ennemis m'adoubent ami

Grèce ou quand mes ennemis m'adoubent ami

Dimanche, 61,31% des votants répondent NON à l'austérité édictée par l'UE, la BCE, le FMI et l'Eurogroupe. Alexis Tsipras, chef du gouvernement grec, vient d'écrire aux créanciers qui asphyxient son peuple. Stop ou encore au joug capitaliste? La réponse pour la France, prise sur le Monde de ce vendredi:

François de l'Elysée: "un programme sérieux et crédible. Ils montrent une détermination à rester dans la zone euro, les discussions doivent reprendre avec une volonté de conclure".

Emmanuel Macron, banquier d'affaires ministre de l'Economie: "« raisonnablement optimiste concernant un accord sur la Grèce, des avancées majeures ont été faites ces derniers jours, l’amplitude des réformes grecques pourrait répondre aux attentes européennes ".

Harlem Désir, hors-sol socialiste chargé des Affaires européennes (si, si, ça existe): " ensemble sérieux, crédible, global".

Bon, en tout cas, est-ce que la montagne Syriza accouche-t-elle d'une souris?

Pour ma part, mes ennemis de classe restent toujours mes ennemis. Ceci dit, au peuple grec de savoir si cela tient toujours.