Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 888 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Publié par Jean Lévy

Le tribunal de la Sainte-Alliance européenne se réunit lundi pour juger le peuple grec

Et cela ne fait pas encore le compte !
Et cela ne fait pas encore le compte !

Et cela ne fait pas encore le compte !

francetvinfo.fr

Par 

Mis à jour le 

 

La Grèce et ses créanciers – la Commission européenne, le FMI et la Banque centrale européenne – ne sont toujours pas parvenus à trouver un terrain d'entente. La réunion des ministres des Finances de la zone euro consacrée à la crise grecque s'est terminée sur un échec, jeudi 18 juin, à Luxembourg, et aucune décision n'a été prise, rapprochant encore un peu plus Athènes du défaut de paiement.

Depuis plusieurs semaines, les négociations entre Athènes, Bruxelles et le FMI butent sur les mesures d'économies exigées en contrepartie du versement d'une tranche de prêt de 7,2 milliards d'euros. Or, sans ce nouveau prêt, Athènes risque fort de ne pas pouvoir rembourser d'ici au 30 juin un prêt de 1,6 milliard d'euros au FMI.

Mais le gouvernement grec d'Alexis Tsipras refuse de céder sur certains points.

Une nouvelle réunion d'urgence lundi

Une heure et demie de cette réunion a été consacrée à la Grèce. A sa sortie, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a déclaré que "l'urgence est de rétablir le dialogue, avec des adultes dans la salle""Je lance un appel au gouvernement grec pour revenir sérieusement à la table des négociations", a aussi souligné Pierre Moscovici. Selon le commissaire européen aux Affaires économiques, il faut que la partie grecque "accepte de faire des compromis raisonnables" pour "éviter un sort qui serait tout à fait catastrophique".

Par conséquent, la Banque centrale européenne a indiqué qu'elle n'était pas sûre que les banques grecques, sous le coup de retraits quotidiens très importants, soient en mesure d'ouvrir lundi. Un sommet exceptionnel des chefs d'Etat et de gouvernement des 19 pays de la zone euro consacré à la Grèce sera aussi organisé. "J'ai décidé de convoquer un sommet de la zone euro le lundi 22 juin à 19 heures. Il est temps de discuter de façon urgente de la situation de la Grèce au plus haut niveau politique", a déclaré Donald Tusk, le président du Conseil européen.