Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1308 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
28 janvier 2015

La présidente du FMI met en GARDE le peuple grec

ch-lagarde

Christine Lagarde a précisé dans une interview le 26 janvier 2015: « il y a des règles internes à la zone euro à respecter, on ne peut pas faire des catégories spéciales pour tel ou tel pays ».

 

Le FMI a déjà suspendu un versement de 3 milliards d’euros à la Grèce, il a précisé qu’il n’était pas question de renégocier la dette grecque.

 

« Le FMI est un créancier privilégié depuis 70 ans, je ne vois pas pourquoi la Grèce changerait les choses »,« il faut engager des réformes structurelles et pas seulement discuter de réformes structurelles ». « Il y a beaucoup de retard à combler ». C’est toute l’Europe qui doit poursuivre : « Les réformes fondamentales qui feront changer le regard des investisseurs sur la France, ce sont les réformes du marché du travail pour lequel il faut aller plus loin ».

 

La BCE fournit au jour le jour l’argent liquide dont ont besoin les gouvernements et les banques .

 

Christine Lagarde se félicite des dernières décisions de la BCE recommandées par le FMI :Afin de prévenir un nouveau Krach financier, la BCE a annoncé une distribution aux banques de 60 milliards d’euros par mois pendant un an et demi soit au total 1140 milliards. Le Quantitative Easing (facilité quantitative) est une planche à billet qui ne fonctionne que pour les banques. Elle ne réduit donc pas la dette des Etats ou des ménages comme peut le faire la planche à billet classique. 

 

D’ailleurs Lagarde note « il faut que les banques fassent leur travail de transmission monétaire au niveau de l’économie , et pas seulement améliorer leur bilan ». L’argent donné par la BCE aux banques peut ainsi servir à augmenter les dividendes même si l’économie bat de l’aile.

 

source: POI