Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1243 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Élection de Poutine : les communistes principale force d’opposition, hystérie dangereuse de la propagande anti russe

 
 
19 Mars 2018
 

Un excellent article d’initiative communiste… sur les raisons de l’attitude occidentale à l’égard de l’élection russe

 

(note de Danielle Bleitrach)


Ce serait comique si ce n’était si dangereux: les mediacrates qui, en France, soutiennent à l’unisson Macron et son offensive euro-thatcherienne, ceux là même qui nous expliquent sans trêve que Macron, élu avec moins de 19% des inscrits au premier tour de la présidentielle, n’en est pas moins “légitime” pour dévaster nos conquêtes sociales, déclarent sans rire que l’élection russe n’a aucune signification, que le score imposant de Poutine n’est que trucage, que le résultat du candidat du PCFR ( KPRF – arrivé deuxième) est insignifiant et que seule compte la performance de la candidate libérale et pro-occidentale (moins de 2 %!).

 

A l’arrière-plan de cette partialité grossière, on trouve les gravissimes préparatifs de guerre impérialiste à l’encontre de la .

 

Pour s’en convaincre, il suffit de lire le dernier numéro du Monde diplomatique: non seulement il y apparaît que la seule AUGMENTATION annuelle du budget militaire américain, totalement tourné contre les Russes, est supérieure au budget total de l’armée chinoise, mais l’un des articles du Diplo est significativement intitulé “Arte veut faire saigner la Russie”…


Alors, à la veille d’un printemps social que nous espérons aussi rouge que possible, associons plus étroitement que jamais le combat pour le progrès social à la défense de la paix mondiale ; car le grand capital qui écrase nos acquis ne fait qu’un avec l’impérialisme qui, contre le peuple russe frère, prépare la revanche odieuse de Stalingrad.

 

Les résultats de la présidentielle en Russie

 

D’après la commission centrale électorale – chiffres à prendre donc avec précaution – sur 99,84% des bulletins décomptés, Poutine a été élu avec 76.66% des voix, le meilleur score qu’il ait jamais réalisé.

 

Réalisant une meilleure performance que celle projeté par les sondages, le second de l’élection est principale opposant à Poutine est le candidat du parti communiste de la fédération de Russie, avec 11,8% des voix. Pavel Grudinin avaient pourtant été la cible de toutes les attaques des médias du régime. Un autre candidat communiste, Maxime Suraikin du parti des communistes de Russie réalise un score de 0.68%.

 

L’ultra nationaliste Jirinovski termine troisième loin derrière à 5.66% des voix.

 

Les candidats se revendiquant de l’ultra libéralisme ou soutenus par l’axe impérialiste euro atlantique ne réalisent ensemble que 4.2% des voix. ( Ksenia Sobchak, ancienne vedette de la telé réalité et fille du maire de Saint Petersbourg ne réalise que 1,76%, tandis que Yavlinski du parti ultra libérale Yabloko ne fait que 1.04%, l’oligarque Boris Titov  du parti du droit des entrepreneurs 0.76% et Sergei Baburin 0.65%)

 

Rappelons que les résultats des élections publiés peuvent être sujets à caution. On se souvient par exemple qu’en 1996, Eltsine, soutenu par l’occident, avait été déclaré vainqueur de la présidentielle, alors que Ziouganov, le candidat communiste a vraisemblablement gagné l’élection, ce qui a été confirmé par le premier ministre actuel de la Russie ( Medvedev).

 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.