Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1439 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

L’Humanité Pavel Groudinine « Le combat politique ne fait que débuter »

L’Humanité Pavel Groudinine « Le combat politique ne fait que débuter »

 

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR VADIM KAMENKA

 

19 Mars 2018
Heureusement, il y a Vadim Kamenka qui sauve l’honneur de la presse française avec cet interview du candidat du parti communiste
 
(note de Danielle Bleitrach)

 

Résultat de recherche d'images pour "Pavel Groudinine"
DIMANCHE, 18 MARS, 2018
HUMANITE.FR
 
Depuis le Sovkhoze Lénine, Pavel Groudinine qui reste l’un des dirigeants de l’ancienne ferme d’Etat en banlieue de Moscou, et candidat du Parti communiste (KPRF) et des autres partis de gauche dont le Levï Front (Front de gauche) de Sergueï Oudaltsov, revient pour l’Humanité.fr sur la présidentielle qui s’est achevé ce 18 mars.
 
Envoyé spécial à Moscou (Russie). À la fermeture des bureaux de votes, hier soir, au moins 70% des 109 millions de Russes sont allés voter pour le premier tour de la présidentielle. Elle a été plus importante qu’en 2012 dans plusieurs régions. Néanmoins, plusieurs irrégularités ont été recensées. Selon les sondages réalisées à la sortie des urnes, Poutine arrivait largement en tête avec 73% des voix. Pour la deuxième place entre les sept autres candidats, Pavel Groudinine (KPRF, 11,2%) arrivait  devant Vladimir Jirinovski (LDPR, extrême droite 6,8%). Derrière Ksenia Sobtchak obtenir 2,4%. Les quatre autres se tenaient en moins de 1% Boris Titov (Parti de la croissance), Grigori Iavlinski (Iabloko), Sergueï Babourine et Maxime Souraïkine (Communistes de Russie).
Que retenez-vous de cette campagne ?
 
Pavel Groudinine. Ce n’est que le début. Nos idées, notre programme ne vont pas s’arrêter après un scrutin. Il s’agit d’un résultat. Désormais l’aventure est lancée…
Vous allez reprendre la présidence du Sovkhoze ou continuer à vous inscrire dans un projet politique ?
 
Pavel Groudinine. Je vais retrouver un peu de calme, vivre un peu. Mais après chaque campagne débute une autre campagne. Car faut déjà préparer la suivante des aujourd’hui sinon il sera trop tard. On ne va donc pas s’arrêter.
Les débats, le traitement médiatique, quel regard portez vous désormais ?
 
Pavel Groudinine. Nous n’avons jamais pu réellement débattre. Il s’agit d’un cirque médiatique, d’un show auquel une partie des candidats participe volontiers. Certains n’avaient aucun programme, ou projet. Ils n’ont rien à proposer aux électeurs. Ce n’est pas notre cas. Car les élections et les électeurs doivent être pris au sérieux. Ce n’est pas une farce. Nous trouvons inadmissible que le président n’y participe même pas et apparaisse au dessus de tous.
 
Et cette comédie médiatique à mon avis décrédibilise tout le monde : le pouvoir, les élections, les candidats. Il faut arrêter et changer ce pouvoir et cet Etat qui ne respectent plus les principes démocratiques. aujourd’hui ses autorités démontrent qu’elles sont dans l’incapacité de gouverner démocratiquement et de se réformer. Il faut donc le changer.
Pensez-vous que l’opinion publique a compris votre démarche et vos idées ?
 
Pavel Groudinine. Le peuple n’est pas une seule et même masse. Il s’agit de nombreux individus qui pensent et agissent différemment. Mais ils ont compris que nous souhaitons changer réellement les choses pour eux. C’est un long processus et il ne s’arrêtera pas le 18 mars. Nous devons réécrire la Constitution pour mettre un terme à ce régime trop présidentiel et permettre la gratuité et garantir l’accès à un certains nombre de choses : soins, enseignement, culture. Seuls aujourd’hui les riches peuvent accéder à toutes ces choses. Ce n’est pas normal. La Constitution russe ne doit elle pas garantir l’égalité au lieu de faire la guerre aux pauvres ? Notre programme « 20 pas pour l’avenir » détaille ces objectifs et la manière dont nous y arriverons. Cette élection n’étant que le début d’un mouvement qui amènera à un véritable changement et à la fin de la corruption.
 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.