Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 870 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Rencontre nationale du réseau du 7 janvier

Nous devons et pouvons être candidats de rupture avec l’insupportable, c’est notre utilité.

 

Intervention d’Hervé Poly

 

, par  Herve Poly
pdf 
 

En 1956 a commencé l’autoflagellation,

 

 

 

 

En 1989 la résignation ; avec en parallèle en gros sur la même période la construction de l’Union européenne contre les peuples.

Nous sommes des porteurs d’espoir. La victoire du PCF à Rouvroy aux municipales face au front national est un évènement insuffisament connu. D’un côté de la rue c’est Hénin Beaumont avec l’histoire que vous connaissez, de l’autre c’est Rouvroy où notre liste vient d’être élue avec un FN à 45 % ;

 

Nous devons et pouvons être candidats de rupture avec l’insupportable, c’est notre utilité.

 

Portons haut notre réussite : nous avons résisté à Martigues, en 2007 nous avons empéché qu’ils changent le nom de notre parti, qu’ils le liquident.

 

On gène profondément la direction. "On l’emmerde". Ils veulent vider la coquille PCF puis s’en débarrasser, mais on existe : c’est le sens du nom de notre regroupement "Unir les communistes".

 

Ceux qui fédèrent le groupe Marchand sont comme nous attachés au parti, aussi attachés que nous (certainement moins conscients !, ils croient qu’on peut changer l’union Européenne et j’ai commencé mon intervention par cet aspect essentiel depuis le milieu des années 50.) Il faut se rencontrer si on peut.

 

Quelques questions dont nous sommes porteurs.

 

- Un : la célébration de1917, l’importance historique pour les siècles à venir de cette révolution... des échanges ont lieu sur les réseaux sociaux, à nous de poser au CN la question suivante : " Comment la direction souhaite t-elle célébrer le centenaire, ensemble avec les communistes ? "

 

- Deux : après les échéances électorales, je rappelle qu’en septembre auront lieu les sénatoriales (la troisième élection du cycle actuel), élection importante partout en France où nous pouvons peut être conserver un sénateur dans le Pas de Calais- demandons un bilan. Un an et demi avant la prochaine élection européenne pour fin 2018. Il sera après les sénatoriales temps de faire un bilan, de réadapter nos choix, de mettre en avant la rupture avec le capital

 

- Trois : ce bilan pour moi doit ouvrir la voix à des modifications stratégiques.

 

Soyons vigilants aux résultats des choix politiques du groupe Dan Trang, nous en vivons les conséquences dans la Somme. Par leur politique du pire entre communistes ils jouent le rôle "d’idiots utiles" pour la direction. Ils contribuent à stériliser des forces, ils polluent et détruisent.

 

Soyons lucides, notre parti est en faillite idéologique et en faillite financière. Combien de fédérations vivent sous perfusion ? Combien de regroupements en cours entre fédérations... aujourdhui on a un sénateur dans mon département, l’aura-on demain ?

 

Dans ma fédération nous pouvons avec une très bonne campagne être en position d’aller au second tour dans deux circonscriptions sur douze, pour cela il faut passer la présidentielle. Avec une extrême droite aux environ de 45% cela nécessitera comme à Avion une intense mobilisation.