Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 991 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Albert Einstein : « Si Dieu a créé le monde, sa préoccupation principale n’a certainement pas été de faciliter sa compréhension »

 

15 Juin 2017
je suis tout à fait d’accord avec sa conception des motivations « divines », d’ailleurs je suis à deux doigts de renoncer à lui trouver la moindre logique

 

(note de danielle Bleitrach)


La mise aux enchère de quelques textes rédigés par le scientifique dans les premières années de la décennie de 1950 aura lieu à Jérusalem mardi prochain. On estime que celle-ci risque de dépasser les  20.000 dollars pour l’ensemble.

 

Subastan cinco cartas originales de Albert Einstein con su visión sobre Dios e Israel

Les lettres, déjà jaunies, ont été écrites entre 1951 et 1954 et leur destinataire était le physicien quantique David Bohm, qui avait fui des Etats-Unis. en direction au Brésil en 1951 après avoir refuser de témoigner sur ses liens avec le Parti communiste devant le Comité d’Activités Antiaméricaines.
 

« Si  Dieu a créé le monde, sa préoccupation principale n’a  certainement pas été de faciliter sa compréhension »,  lui a écrit Einstein, en février 1954, un an avant sa mort, il (elle) publie le site The Times of Israel.

 

Dans un autre des textes envoyés à Bohm, avec qui il  avait travaillé dans l’Université de Princeton, il parle d’ Israël, qu’il définit comme « intellectuellement actif et intéressant », mais avec des « possibilités très minces ».

 

Alors que dans une missive envoyée en février 1953, Einstein compare un « état d’âme actuel » des Etats-Unis. sous l’anticommunisme macartiste, avec la paranoïa existant en Allemagne au début du XXe siècle.

 

 

L’épouse de Bohm s’est installée en Israël après la mort de son mari et, après son propre décès, en avril 2016, les missives ont été mises sous scéllée par  la maison d’enchères Winner de Jérusalem.

 

« Il y a un intérêt formidable pour toutes les choses qui touchent à Einstein. Ses documents, des lettres, des brouillons sont à la vente tout le temps. Il ne passe pas un mois sans que des documents d’Einstein soient présentés dans des enchères ou dans une vente », affirme Roni Grosz, curateur du Centre de Archives Einstein de l’Université Juive de Jérusalem.