Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 849 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

CETA, Wallonie et nature génétique des renoncements socialistes

 

Publié le 27 Octobre 2016

A la manière du congrès de Versailles en 2005.

les socialistes belges

contournent la volonté populaire

de Wallonie

 

CETA, Wallonie et nature génétique des renoncements socialistes

 

Sous les vivas de tous les arc-boutants politiques du capital mondialisé qui applaudissent en rafale.

 

La presse Cétaphile exulte au diapason des caciques de l'UE

 

"Le président du Conseil européen, Donald Tusk, s’est dit « heureux » de cet accord et a indiqué qu’il contacterait le premier ministre canadien, Justin Trudeau, une fois que toutes les procédures auront été finalisées au sein de l’UE pour la signature du CETA.

 

L’accord a également été salué par le chef de la diplomatie canadienne, Stéphane Dion, qui participe à une conférence ministérielle sur le maintien de la paix en environnement francophone à Paris. « Si cela se concrétise, c’est une excellente nouvelle », a-t-il déclaré, se disant « prudemment optimiste. »"

S'il fallait une démonstration de la nature prédatrice des libertés et souveraineté de l'internationale socialiste et de ses appendices locaux, ce qui se passe outre-Quiévrain, pourra être montré au génération future.

 

Seule atout restant aux Belges, la chance d'avoir un parti communiste digne de ce nom, se battant contre les renoncements et les abandons tant de souveraineté que de référence anticapitaliste ...ce dont nous ne bénéficions plus en France.

 

« Le PTB appelle les différents parlementaires de notre pays, tant les partisans du CETA que ses opposants, à remplir leur devoir démocratique et à rejeter ce nouvel ultimatum. Un devoir démocratique, cela signifie que l’on écoute la voix des citoyens, que l’on écoute également celle des organisations citoyennes dans lesquelles des millions de Belges sont organisés, à savoir : mutualités, organisations de consommateurs, syndicats, associations environnementales, associations d’agriculteurs et mouvements citoyens. Ils réclament tous un large débat démocratique sur les conséquences de ce genre de traités de libre-échange et ils y ont d’ailleurs droit. Permettez ce débat, laissez s’exprimer la démocratie et prenez le temps de discuter à fond. Et ce, tant dans l’intérêt des partisans du CETA que de ses adversaires »

 

A coup sûr, les prochaines heures vont être chaudes pour les dirigeants socialistes Wallons et rien ne dit qu'ils auront les moyens de durablement continuer dans la voie de la trahison des exigences populaires

 

La “lobbycratie” des grandes entreprises, "l’élite européenne" et ses hors sol, dont ces très larges pans de la social-démocratie sont à la manoeuvre contre les peuples pour permettre aux grands groupes transnationaux monopolistes d'imposer leur talon de fer.

 

Bouygues et Vinci iront construire des aéroports ou autres au Canada et les éleveurs du Limousin ou de Bretagne seront mis en faillite par les sous fifres de la galaxie Monsanto & C°.

 

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois : nous avons vu la même chose quand le traité de Lisbonne a été imposé, alors que la population française et celle des Pays-Bas l’avaient rejeté.

 

C'est cela que LaValls applaudit.

 

Marche-pied de l'extrême droite, relais de la droite classique, fournisseur de DRH pour le capital, voila à quoi sert la social-démocratie dont ses antennes solférinienne et cfdtiste en France

 

Rédigé par Canaille Lerouge