Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 3047 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Cet article a été publié originellement dans les Cahiers Rationalistes ( 636, mai-juin 2015, p. 15-22), une revue de l’Union rationaliste. Il est reproduit ici avec l’aimable autorisation de la rédaction.

 

La Commission européenne est présidée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker depuis le 1er novembre 2014 ; la nouvelle équipe de l’institution est composée de vingt-huit commissaires – un par États membres de l’UE. Parmi ceux-ci, Violeta Bulc, commissaire slovène responsable du secteur des transports.

Femme d’affaires novice en politique [1], grande sportive, Violeta Bulc est par ailleurs adepte de chamanisme et de spiritualité « New Age » (voir l’encadré ci-dessous). Les médias qui ont rendu compte de sa nomination se sont surtout amusés du fait qu’elle pratiquait la « marche sur le feu », ce qui est assez anecdotique à côté de son prosélytisme appuyé en faveur de croyances mystiques et de théories pseudo-scientifiques.

Qu’est-ce que le New Age ?
 

Courant spirituel occidental né dans la deuxième moitié du xxe siècle – la Californie étant son épicentre –, le New Age se caractérise par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité. Comme le dit l’ethnologue et anthropologue Jean-Loïc Le Quellec dans un entretien accordé à la revue Science & pseudo-sciences, le « terme New Age recouvre une nébuleuse d’organisations, sectes et mouvements très divers professant généralement que tout élément de l’Univers est divin et que le divin est partout. C’est un mouvement qui puise tant dans les travaux de Carl Gustrav Jung et de Wilhelm Reich que dans les mythologies orientales, et ses adeptes font leur miel tant des livres des ésotéristes que de l’astrologie, du chamanisme, du gnosticisme, du spiritisme et de l’archéologie romantique. À l’aide des éléments ainsi empruntés, ils construisent une mythologie moderne, intégrant une re-sacralisation de la nature et un appel au changement de paradigme scientifique.

 

Dans le but de se reconnecter à la nature, à soi-même et à la spiritualité, le mouvement New Age, aucunement organisé bien que largement exploité par certains éditeurs et marchands d’illusions, est un bon exemple d’actualisation permanente et de bricolage mythologique donnant lieu à une floraison de rituels : néo-chamanismechanneling (spiritisme), rebirth(remémoration de l’instant de la naissance) etc. s’inscrivent dans un courant qui privilégie l’épanouissement individuel et le libre choix des adhésions personnelles au sein d’une sorte de supermarché mondial des croyances, tout en prétendant rompre délibérément avec toute forme de dogmatisme religieux ou de formalisation théologique. »

 

Cet entretien avec Jean-Loïc Le Quellec a été publié dans le n° 294 de Science & pseudo-sciences (janvier 2011), il est consultable sur le site de la revue.

Diplômée en chamanisme...

 

En 2008, Violeta Bulc a obtenu un diplôme de l’ « Académie chamanique » en Écosse. C’est elle-même qui le précise dans le CV présent sur le site Internet de Vibacom, la société de conseil en organisation et management d’entreprise qu’elle a fondée en 2000 [2]. Cette formation en chamanisme dépend du Centre spirituel de retraite holistique Lendrick Lodge [3]. Selon son site Internet, le Centre Lendrick Lodge s’efforce de créer « un environnement aimant dans lequel la guérison et la transformation peuvent se produire ». Par chance, il « se trouve sur une ancienne terre celtique chargée d’une énergie magique dont tout le monde peut profiter ». On apprend par ailleurs que le centre « a le bonheur de bénéficier de l’implication du Maître Spirituel Peggy Dylan. »

 

Lendrick Lodge est en fait la filiale européenne de l’École d’éducation transpersonnelle Sundoor située en Californie [4]. Le « Maître Spirituel » Peggy Dylan en est la fondatrice ; elle a également créé l’École internationale de marche sur le feu. D’après le site Internet du centre New Age Sundoor,« Peggy Dylan est considérée comme une mystique pratique et jouit d’un immense respect en tant qu’un des maîtres spirituels les plus importants au monde. » Son œuvre « incarne ce que les Saints et les Maîtres ont enseigné depuis des milliers d’années – le bonheur et le succès proviennent de notre alignement avec l’Esprit [5]. »

 

Sundoor et Lendrick Lodge proposent des séminaires et des retraites spirituels. On peut par exemple – en payant environ 4 000 euros – se rendre au Népal pour profiter de la sagesse de Nuptul Rinpoché, un moine bouddhiste dont « des traits distincts de sa vie antérieure se sont manifestés chez lui depuis son enfance. À l’âge de sept ans, il a été reconnu par Sa Sainteté Do Drupchen comme la réincarnation du grand méditateur Khedrup Tenpei Gyaltsen, ancien directeur du monastère de Nubri ; il prolonge ainsi une lignée ininterrompue depuis 500 ans. Rinpoché a une relation très étroite avec la communauté SUNDOOR et avec Peggy Dylan, qu’il considère comme sa mère spirituelle [6]. »

 

Violeta Bulc a obtenu à l’École Sundoor, toujours en 2008, un certificat de formatrice en « croissance et développement personnels » ainsi qu’unehabilitation à être instructrice de marche sur le feu (en fait, plutôt sur braises).

 

La femme d’affaires slovène semble avoir été profondément marquée par l’enseignement de Peggy Dylan. On la comprend. En effet, la vocation exceptionnelle de Mme Dylan « a commencé à l’occasion d’une expérience d’illumination quand elle avait douze ans. À seize ans, elle a été reconnue comme un futur maître spirituel et a été formée par un apprentissage intense auprès de Sadguru Keshavadas, un saint et mystique indien [7]. »

 

Comme si ça ne suffisait pas, Vibacom, la société de Violeta Bulc, a soutenu financièrement l’École Sundoor [8].

 

Même s’il ne donne pas de précisions sur les activités des deux centres fondés par Peggy Dylan, le CV officiel de Violeta Bulc ne dissimule par son cursus original. L’information était donc accessible à tous ceux qui ont favorisé ou approuvé sa candidature au poste de commissaire européen. On note cependant que la mention des « diplômes spirituels » de Mme Bulc a disparu des documents de présentation disponibles sur les sites institutionnels de l’Union européenne [9].

 

Le mysticisme au service du conseil en management

 

Une série de vidéos diffusées sur Internet permet de mieux « comprendre » la pensée de Violeta Bulc. Sur un montage d’images, elle lit en voix off un texte dont elle est l’auteur [10]0. La femme d’affaires expose ses préceptes en matière de management et de développement personnel. Son approche est basée sur une gestion New Age des groupes humains (entreprise, association, communauté politique, etc.) et un accès à un « stade supérieur de conscience ».

 

Dans un jargon mystico-poétique, elle propose une théorie de la « conscience » fondée sur « l’intuition » et « la nature » (les concepts ne sont jamais clairement définis) ; elle prescrit une révolution spirituelle qui permettra aux sociétés – dans tous les sens du terme – de s’organiser et se développer de façon plus efficace et harmonieuse. Les propos tenus dans ces vidéos sont si vagues et « planants » qu’il est souvent difficile de déterminer ce qui est dit exactement. Voici quelques exemples :

 

« les entreprises [...] sont des êtres qui ont leurs propres [...] sentiments, peurs et rêves » ;

 

« Avec un simple geste, les dirigeants peuvent renforcer les individus grâce à leur lumière intérieure, afin de les aider à avancer et à changer, afin de faciliter la manifestation de la mission qui attend en chacun de nous »  ;

 

« Il semble de plus en plus que le temps n’a rien à voir avec le progrès et le développement. Il est de plus en plus évident que c’est sur la densité de conscience que nous devons nous concentrer »  ;

 

« Que voyez-vous quand vous excluez le temps de toutes les équations ? » ;

 

« Imaginons simplement qu’à la place de l’unité de temps, nous percevions et ressentions le monde à travers la densité de conscience » ;

 

« [Il faut être] en contact avec notre identité, notre moi supérieur, et vivre en accord avec les lois de la nature »  ;

 

- « Je vous invite à regarder à travers la densité de conscience. Je vous invite à ouvrir votre perception »  ;

 

« la direction intérieure[leadership within] n’a pas grand-chose à voir avec le temps mais avec quelque chose qui est au-delà de notre façon présente de mesurer, cela a à voir avec la densité de conscience »  ;

 

« Quand les conditions sont bonnes, quand il y a le bon niveau d’énergie présente, le bon niveau de densité de conscience, des choses se produisent. Le changement se produit, la transformation se produit. Pensez-y. »

 

Oui, pensons-y... Comme on le voit, il est souvent question de « densité de conscience » sans que l’on puisse savoir – même vaguement – de quoi il est question. Avec ces vidéos, Violeta Bulc propose un mélange indigeste de développement personnel, de spiritualité orientale de supermarché et de conseils en management. La musique et les images apaisantes donnent un aspect inoffensif et « poétique » à ces élucubrations.

 

Dans une posture de gourou du management, elle affirme qu’elle a expérimenté les méthodes prescrites et que bien sûr les résultats sont fabuleux et encourageants. Tout le monde devrait donc s’en inspirer, dans les entreprises, les associations, les collectivités et les États. « Rejoignez-nous »dit-elle régulièrement dans ses interventions publiques, appelant ses auditeurs à s’associer au mouvement spirituel qu’elle appelle de ses vœux.

 

L’article publié par la CIPPAD cite des passages d’une autre vidéo. Il s’agit de la présentation d’un livre édité par Violeta Bulc et publié par Vibacom, La Magie de la contribution (2013) [11]. Riche en envolées mystiques et en platitudes grandiloquentes, le propos peut se résumer ainsi : il faut faire confiance au « pouvoir de l’intuition ».

 

Le New Age promu par les conférences TED

 

Il était encore question d’intuition dans l’intervention que Violeta Bulc a faite en 2010 dans le cadre des fameuses conférences TED. Il faut préciser qu’il s’agit en fait d’une conférence TEDx, c’est-à-dire d’un événement organisé selon le même format et les mêmes règles que les deux conférences TED annuelles mais indépendamment et de façon délocalisée [12]. Cela dit, la licence du programme est attribuée par l’organisation mère, les conférences TEDx bénéficiant ainsi de la notoriété et de l’aide (notamment pour la diffusion) de celle-ci.

 

Alors, qu’a dit Violeta Bulc lors de cette conférence ? Sans surprise, de flamboyantes absurdités :

 

« La concentration […] est une énergie mâle »  ;

 

« La créativité [est] une énergie femelle » ;

 

« Nous sommes tous des créatures magnifiques, nous avons seulement besoin d’une occasion de briller » ;

 

« Nous ne pouvons plus concevoir et prendre des décisions rationnellement, nous devons être sensibles en nous servant de notre corps comme d’une antenne et saisir toutes ces informations autour de nous pour les intégrer de façon subconsciente au processus décisionnel. N’est-ce pas ? L’intuition est donc devenue la source de la création de valeur. »

 

Pour reprendre le slogan des conférences TED, on pourrait demander aux responsables de cette organisation s’ils considèrent que ce sont là « des idées qui valent la peine d’être diffusées [13] »...

 

Syntropisme et théosophie

 

Il n’est pas facile de faire la liste de toutes les croyances et pratiques irrationnelles que Violeta Bulc soutient. On peut en découvrir quelques autres en parcourant son blog [14]. Elle croit par exemple au « syntropisme », une théorie typiquement New Age qui tente d’unifier la science, la religion et la philosophie. Il s’agit d’une métaphysique inspirée par le bouddhisme et le vitalisme mais qui revendique une respectabilité scientifique, principalement dans le domaine de la physique.

 

Violeta Bulc a interviewé pour son blog le « scientifique » slovène Andrej Detela, son maître en syntropisme. Celui-ci affirme notamment que la « syntropie nous apprend que le monde n’est pasgouverné par la survie du plus apte, puisqu’au niveau quantique, qui est un niveau supérieur de réalité, nous pouvons voir comment les différentes entités résonnent conjointement dans une symphonie à l’harmonie magique qui les enrichit mutuellement. C’est seulement une fois que nous sommes en mesure de comprendre cette concordance fondamentale et de la laisser entrer dans notre monde humain que nous pouvons de façon réaliste [sic] élever nos vies présentes vers un niveau supérieur et plus beau. Peut-être même divin [15] ? »

 

Andrej Detela, dont Violeta Bulc assure une promotion enthousiaste de son livre sur la syntropie, a été accueilli avec les honneurs lors du dernier Congrès de la Société théosophique européenne, organisation d’inspiration ésotérique prônant un syncrétisme religieux [16]6.

 

Transport mystique

 

Violeta Bulc est donc désormais commissaire européen aux Transports. À l’issue de son audition par le Parlement européen, Violeta Bulc a obtenu le soutien des deux principaux groupes parlementaires de cette assemblée, le Parti populaire européen (PPE) et le Parti socialiste européen (PSE). Guy Verhofstadt, le président belge du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE), l’a soutenue personnellement.La commission Transport et Tourisme lui a accordé à l’unanimité une évaluation positive. Jean-Claude Juncker lui-même a favorisé la nomination de Mme Bulc.

 

La Commission européenne est le principal organe exécutif de l’UE, elle détient également le monopole de l’initiative législative. Que l’on reconnaisse ou non la légitimité de cette institution, on est en droit de s’interroger sur le processus de cooptation qui permet à une personne comme Violeta Bulc d’accéder à un tel niveau de pouvoir.

 

Laurent Dauré

[1Violeta Bulc est entrée en politique très récemment ; le 19 septembre 2014, elle intègre le gouvernement mené par le Premier ministre slovène Miro Cerar avec la fonction de « ministre sans portefeuille responsable du Développement, des Projets stratégiques et de la Cohésion ». Elle est également nommée vice-Premier ministre le 2 octobre. Violeta Bulc a rejoint la Commission Juncker à la suite du rejet par 112 députés européens de la candidature d’Alenka Bratušek, ancien Premier ministre slovène. La prestation de cette dernière lors de son audition par deux commissions parlementaires avait été jugée peu convaincante.

 

[2Dans ce même CV (accessible ici), on apprend que Violeta Bulc « croit dans le pouvoir de l’énergie positive et des pensées pures, qui créent les conditions de la prospérité et d’une abondance durable [thrivability][...] Elle apprend de la nature, qui lui révèle généreusement de nouvelles frontières et des lois universelles de la vie. » (Nous traduisons de l’anglais ; sauf mention contraire, ce sera également le cas pour les citations suivantes.)

 

[3Pour en savoir plus sur le Centre Lendrick Lodge, consulter cette page de son site Internet.

 

[4À propos de Sundoor et de Lendrick Lodge, lire l’intéressant article que le Centre d’information et de prévention sur les psychothérapies abusives et déviantes (CIPPAD) a consacré à Violeta Bulc (24 octobre 2014). Ce texte nous a fourni des informations édifiantes sur les croyances et les pratiques du commissaire slovène.

 

[5Pour une présentation de Sundoor et de Peggy Dylan, voir cette page.

 

[6Cette citation provient de la présentation en ligne de cette « aventure spirituelle » que le Centre Lendrick Lodge a organisée en avril 2015. Voici la page de l’édition 2016 de l’événement.

 

[7Ces assertions fantastiques proviennent de la présentation mentionnée ci-dessus.

 

[8La preuve, fournie dans l’article du CIPPAD, est ici.

 

[9On peut le vérifier en consultant cette page.

 

[10Voici trois vidéos mises en ligne en 2011 : « Business Evolution (How value evolves) », « Leadership Within (Do we still need to lead) » et « Density of Consciousness (Why things happen) ». Les images et la musique sont de Lado Jakša, un complice régulier de Violeta Bulc. La chaîne YouTube qui héberge ces vidéos est celle du mouvement InCo, une organisation issue de la « société civile » que Mme Bulc a contribué à fonder et à coordonner. InCo, dont le principal soutien financier est Vibacom, se présente sur son site Internet comme « un mouvement en faveur d’une percée innovante dont le but est de promouvoir un dialogue inter-structurel actif et le développement d’une planète durablement prospère afin de soutenir la nouvelle éco-civilisation. »

 

[11La vidéo en question est visible ici.

 

[12Une captation de la conférence de Violeta Bulc est visible ici. La vidéo est hébergée sur la chaîne YouTube dédiée aux conférences TEDx. Voir aussi la présentation de ce programme sur le site Internet de TED.

 

[13En anglais : « Ideas worth spreading ».

 

[14Le blog est accessible à cette adresse.

 

[15L’emphase typographique portée sur certains mots provient du texte d’origine. L’interview complète est consultable ici. Sa publication est récente, le 14 août 2014, c’est-à-dire moins de trois mois avant la prise de fonction de Violeta Bulc à la Commission européenne. Un article d’Andrej Detela intitulé « La perception syntropique du temps » figure sur le site de Vibacom.

 

[16Concernant la théosophie et la Société théosophique, on peut se référer aux notices Wikipédia qui leur sont consacrées. Le Congrès de la section européenne a eu lieu à Paris du 30 juillet au 4 août 2014, Andrej Detela faisait partie des « invités d’exception ». Le CIPPAD a reproduit le programme complet de l’événement dont l’objectif affiché était de « relier Science et Spiritualité ».Les interventions de tous les participants sont disponibles sur le site Internet de l’organisation.

URL de cet article 29175