Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 651 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Un appel urgent des mineurs polonais : Ne tirez pas sur les ouvriers !

 

17 Février 2015 , Rédigé par Réveil Communiste

 

Un appel urgent des mineurs polonais : Ne tirez pas sur les ouvriers ! N’employez pas les institutions de l’État contre les protestataires ! Le 12 février le tribunal a décidé que la grève de plusieurs milliers de mineurs de la Compagnie charbonnière de Jastrzebie (Jastrzebska Spolka Weglowa, JSW), au sud de la Pologne, est illégale.

 

Le même jour, la ville a été traversée par une manifestation des femmes et des enfants des mineurs, en soutien à leurs proches en lutte. Les autorités de reculent devant rien pour briser cette grève qui dure depuis 16 jours. Des forces spéciales de la police, envoyés contre les mineurs, ont tenté d’écraser la protestation avec une brutalité inouïe, utilisant sans aucun prétexte les canons anti-émeute de 37 mm à balles en caoutchouc, les canons à eau et les gaz lacrymogènes.

 

Plus de 20 mineurs ont été blessés, certains gravement. En même temps les procureurs ont ouvert les poursuites contre les organisateurs de la protestation, les menaçant de conséquences financières liées aux pertes de la compagnie touchée par la grève. Parmi les poursuivis il y a le syndicaliste Krzysztof Labadz, un des dirigeants de la grève de la mine « Budryk », qui a duré 46 jours il y a sept ans. Les mineurs grévistes exigent le renvoi du PDG de la Compagnie, Jaroslaw Zagorski, dont la gestion a conduit la compagnie au bord du gouffre.

 

Le gouvernement, bien qu’il possède plus de la moitié des actions de la compagnie, ne veut pas céder. Les mineurs et leurs familles sont déterminés. Ils défendent leurs emplois mais aussi les droits de protester tous les travailleurs polonais. Nous appelons les syndicats et les organisations sociales de toute l’Europe à soutenir notre lutte et à nous faire parvenir des lettres de soutien. Seule la solidarité internationale, comme dans le cas de la Grèce, peut faire reculer les dictats des néolibéraux qui gouvernent. Seulement ensemble nous pouvons faire face à leur offensive antisociale en Europe. Boguslaw Zietek Président du Syndicat libre « Août 80 » (WZZ « Sierpien 80 »)