Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 2929 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

République Tchèque : Bílině conquise par les communistes

 

République Tchèque : Bílině conquise par les communistes (KSČM) lors de municipales partielles

Mardi 3 Février 2015.

Oldrich bubencek - KSCMDes élections municipales se sont tenues ce samedi dans quinze villes et villages de République tchèque, ces élections faisaient suite à l’annulation des scrutins de l’automne dernier. Le Parti Communiste de Bohème et Moravie (KSČM) c’est imposé dans deux villes de Bohème du nord, à Chomutově il parvient à se hisser en troisème place et à Bílině il arrive en tête du scrutin – article et traduction Nico Maury

 

Oldřich Bubeníček

 

Dans les villes de Chomutově (49.000 habitants) et de Bílině (16.700 habitants), en Bohême du Nord, les résultats des premières élections d’octobre dernier avaient été annulés en raison de l’achat de voix auprès des populations socialement défavorisées. Dans les treize autres communes, les élections n’avaient pas pu se tenir à l’automne en raison de l’absence de candidats.

 

Les résultats sont tombés et malgré la très faible participation (20%) les communistes remportent les élections dans la ville de Bílině et parviennent à arriver troisième à Chomutově.

 

Le KSČM, un parti utile et renforcé localement

 

A Bílině la victoire du KSČM est sans appelle, les communistes menées par Oldřich Bubeníček (premier gouverneur communiste de la région d’Usti), arrivent largement tête du scrutin avec 23,63% des voix (le principal concurrent, une liste indépendante remporte 17,99%, et celle de ANO 16,82%) et 9 sièges au Conseil municipal. Les sociaux démocrates perdent 3 de leurs 5 sièges.

 

A Chomutově, la situation est plus complexe et est marquée par une percée du KSČM qui recueille 15,18% des voix, une troisième position derrière les indépendants (26,97%) et les sociaux démocrates (17,85%). Pour le leader des indépendants de la ville, Daniel Černý, l’alliance au Conseil municipal se fera avec ANO et le Parti communiste, les sociaux démocrates se retrouvent relégués dans l’opposition. La droite ODS et TOP 09 n’est pas parvenu à avoir une représentation (4,84% pour l’ODS et 4,11% pour le TOP 09).

 

Ces scrutins montrent que les électeurs expriment leur méfiance vis à vis des partis politiques, les candidats indépendants élus sont nombreux. Lors de ces scrutins, les communistes apparaissent utile et recueillent d’importants votes préférentielles. Le KSČM semble être perçu comme différent des partis traditionnels (CSSD, TOP 09, ODS …) et est souvent en alliance avec les indépendants.